Loading

Installer un récupérateur d’eau de pluie : un équipement écologique et économique

La récupération des eaux pluviales est un geste citoyen qui contribue à la préservation des ressources en eau (gaspillage de l’eau). Un foyer français utilise en moyenne 120 m2 d’eau par an. Sachant que le prix d’un m3 d’eau varie de 3 à 5 € selon la commune, c’est ainsi un geste économique.

 

L’eau de pluie pourra être utiliser pour arroser le jardin (potager, plantes, fleurs, pelouse), laver les sols, les vélos ou la voiture. Les eaux pluviales ont une très faible minéralisation (pH légèrement acide). Ainsi, elle permet au produit de nettoyage d’être plus efficace. L’eau de pluie protège également des dépôts calcaires sur les carrelages et les sanitaires. Elle est donc employée pour les besoins domestiques tels que la lessive ou la chasse d’eau (45% de l’eau utilisée au quotidien ne doit pas être forcément potable).

 

A savoir : l’eau de pluie récupérée est interdite à la consommation, car elle n’est pas potable. Ne buvez donc jamais de l’eau récupérée et ne l’utilisez pas pour cuisiner, faire la vaisselle ou remplir la piscine.

 

Pour calculer la quantité d’eau de pluie que vous pouvez récupérer par an, il suffit de connaître la surface au sol de votre habitat et de multiplier cette valeur par la pluviosité moyenne annuelle (mètre) de votre secteur géographique, et de soustraire 10% du résultat obtenu.

 

Comment récupérer l’eau de pluie ?

 

 Les collecteurs d’eau de pluie existent en 3 matériaux : béton, polyéthylène (PEHD) et citerne souple.

 

  • un collecteur extérieur  relié directement à la gouttière, il s’installe simplement à l’extérieur de l’habitat. Ce type de réservoir est surtout utiliser pour faciliter l’entretien du jardin. Il est habituellement muni d’un robinet. La capacité des collecteurs extérieurs peuvent varier de 200 à 2 000 litres selon le modèle. Le prix d’achat moyen hors pose d’un collecteur est compris entre 50 et 500 €.

 

  • un réservoir enterré est idéal pour les grandes propriétés, le réservoir enterré permet de récupérer des quantités plus importante. Il faudra effectuer des travaux d’aménagements extérieurs. Le principal atout de ce type de réservoir est qu’il est accompagné d’un système de pompage pour permettre la distribution de l’eau dans toute l’habitation. Les réservoirs enterrés peuvent contenir jusqu’à 10 000 litres d’eau et sont pour la plupart muni d’un trop plein. Le prix des cuves se situe entre 500 et 7000 €.

 

Comment entretenir un récupérateur d’eau de pluie  ?

  • prévenez l’accumulation de débris, de feuilles et d’insectes dans les gouttières en y posant des grilles de protection.
  • utilisez les collecteurs munis d’un filtre à eau.
  • procédez à une vidange ou un nettoyage au moins une fois par an.
RévolutionVerte
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com