Loading

L’urine : l’or jaune de votre jardin

Avec le retour des beaux jours et du printemps, le jardin sort de sa douce torpeur hivernale. Le jardinier avisé reprend lui aussi du service, et pour donner un coup de fouet aux plantes de son jardin, il est possible d’utiliser pour l’arrosage ou comme fertilisant de l’urine diluée dans l’eau comme engrais naturel. En effet, l’urine diluée est un engrais naturel insoupçonné, il d’autant plus intéressant qu’il est gratuit et facilement disponible ! C’est véritablement l’or jaune de votre jardin !

L’urine vaut de l’or dans le jardin

L’urine diluée avec de l’eau est un engrais naturel et gratuit, car elle contient les principaux éléments pour le développement des plantes, dont l’azote (entre 3 et 7g par litre), elle contient en moindre quantité du phosphore (de 1à 1,5 g par litre), du potassium, du soufre, ainsi que des oligo-éléments, et ses éléments sont directement assimilables par les plantes. Pour l’utiliser il faut la diluer dans 10 fois son volume en eau, en la diluant dans l’eau on évite un surdosage qui serait nocif pour les plantes. Pour assainir l’urine ou pour l’utiliser plus tard, il est possible de la stocker dans des récipients opaques et bien fermés, afin d’éviter les pertes d’ammoniacs. Elle pourra ainsi se conserver jusqu’à 6 mois.

Elle pourra se substituer à l’utilisation d’engrais chimiques souvent très onéreux, et très peu respectueux de la nature, en particulier concernant les ressources en eau, et de plus nuisible à la sauvegarde des abeilles, et des nombreux insectes auxiliaires très bénéfiques pour le jardin dont la pollinisation entre autres. Les légumes les plus exigeants en azote donneront les meilleurs résultats : choux pommés, choux fleurs, blettes, poireaux, épinards, laitues, maïs. Il est possible aussi de l’utiliser pour les courges, tomates, aubergines.

L’urine pourra être aussi apportée directement sur votre tas de compost, elle aidera ainsi à la décomposition des matières organiques, et les éléments fertilisants pourront être répandus plus tard dans votre potager.

Cette pratique est aussi un acte écologique et économique, l’utilisation d’un chasse d’eau consomme 5 à 10 litres d’eau potable à retraiter en aval. La préservation des ressources en eau est aussi un bel avantage pour cette pratique écologique, car l’eau utilisée en moins est souvent de l’eau potable, ce qui est un acte civique  dans le contexte actuel dans lequel les sécheresses en été, mais aussi en hiver sont de plus en plus fréquentes et intenses.

L’urine fait l’objet de recherche pour l’exploitation des déchets humains, par exemple en matière de production énergétique, car l’urine permet de produire de l’électricité, avec une pile à bactérie. De nombreux agriculteurs commencent à incorporer dans leurs pratiques agricoles ce type d’alternative beaucoup plus écologique. Elle a fait de nombreux adeptes souvent dans les pays en voie de développement.

Des craintes existent pour de nombreuses personnes concernant l’utilisation de l’urine, elle favoriserait la transmission de diverses maladies, en fait il n’en est rien car l’urine contient très rarement des agents pathogènes. En fait, pour limiter tout risque de contamination, l’urine ne doit pas être en contact avec des matières fécales et donc séparée dès le départ.

D’autres articles sur le jardinage plus écologique et d’autres sujets du développement soutenable sont disponibles sur notre blogue, voir le lien suivant http://www.revolutionverte.fr

RévolutionVerte
Les derniers articles par RévolutionVerte (tout voir)
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com