Loading
Aliments bio

Consommer des aliments bio avec un régime alimentaire

Manger bio est une chose, mais de plus en plus de personnes ont conscience que la santé se trouve aussi dans leurs assiettes. Vous êtes peut-être de ceux qui ont fait le choix de consommer de façon responsable, ou en excluant les sucres ou le gluten de votre alimentation. En tant qu’observateur, nous pouvons nous interroger sur les phénomènes de consommation qui nous entourent.

Est ce-une réelle volonté d’améliorer sa santé de la part des consommateurs ? Ou bien est-ce un phénomène de mode ? La réponse se trouve dans cet article.

Origine des changements de modes alimentaires

De plus en plus de personnes sont exposées à des maladies. Il peut s’agir d’allergie, d’infection ou encore de cancer. L’alimentation est un excellent outil pour aider les cellules de votre corps à récupérer et à se régénérer.

Il est en effet difficile de ne pas se questionner sur ce que l’on mange dans son assiette chaque jours. Les aliments transformés, les conservateurs, les additifs mais également tous ce qui touche à la production des denrées tels que les modes de cuisson, le stockage et le conditionnement n’ont plus rien à voir avec ce qui était fait autrefois. La société ne dispose pas encore d’assez de recul pour évaluer les conséquences nocives des aliments d’aujourd’hui mais les premières conséquences ce font déjà ressentir.

Faut-il se laisser tenter par les régimes alimentaires que l’on nous propose ? Ou conserver les bonnes vieilles habitudes et traditions ? Peut importe votre choix, pensez à limiter la malbouffe et les sucres, réduire le gluten dans vos assiettes, consommer plus de fruits et légumes. La santé est un investissement sur le long terme.

L’on sait par exemple que les céréales consommées aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec celles d’autre fois. Le blé par exemple est moins assimilable par l’organisme qu’avant et surchargé en gluten.

Cela explique d’ailleurs l’explosion du marché des produits alimentaires sans gluten.  Aujourd’hui, certains restaurants proposent des nouveaux régimes alimentaires à leurs clients, avec à la carte des menus sans gluten ou sans lactose par exemple.

Consommer bio c’est bien, savoir ce que l’on mange c’est mieux

Bio et sans gluten

Beaucoup de consommateurs sont hypersensibles au gluten, ce qui peut générer des douleurs de ventre, des difficultés de digestion, de la fatigue ou encore des maux de tête. Réduire simplement la consommation de Gluten permet d’améliorer efficacement la situation. Le Gluten se cache dans certaines céréales tels que le blé, l’orge ou encore la seigle. Il est présent dans les gâteaux, les pates et mêmes dans les préparations industrielles tels que les plats ou les crèmes.

A l’inverse, le riz, le Sarrazin, le lin, le quinoa ou encore le maïs n’ont pas de gluten.

Soyez prudent, la consommation de maïs, nature ou sous forme de Pop-corn peut ne pas toujours être bonne pour la santé (Découvrez si le Pop-corn est-il bon pour la santé en cliquant ici)

Coupler une alimentation bio avec les principes du régime paléo

Le régime paléolithique comporte des éléments intéressants pour les consommateurs en quête de solutions alimentaires. Selon les préconisateurs du régime paléo, la nourriture de nos ancêtres (qui vivaient de la cueillette et de la chasse) est adaptée à notre génétique et est meilleure pour notre santé. En choisissant une alimentation paléo, vous dites adieux aux produits laitiers, aux huiles végétales ou encore aux aliments transformés. Le régime paléolithique semble avoir des bienfaits sur la digestion et est favorable pour la prévention des maladies cardio-vasculaires.

En supprimant certains sucres ou autres aliments fermentescibles, vous apporterez du soulagement à vos intestins. Cela peut être particulièrement intéressant pour les personnes qui souffrent de maux de ventre ou de ballonnements.

Réguler sa consommation de sucres permet d’éviter bon nombre de désagréments à la santé et de maladies. Un régime adapté vous permet d’éliminer plusieurs catégories de sucre en fonction des besoins de l’organisme de façon durable.

Surveiller votre équilibre acido-basique

Consommer des aliments moins acides permet dans certaines situations d’aider le corps à se détoxifier, diminue le niveau de stress ainsi que la fatigue corporelle.

aliments dans un poêle

Selon les diététiciens, un programme alimentaire bien équilibré favorisera les aliments alcalisant. Les aliments acidifiants ne doivent pas représenter plus de 30% de notre consommation globale.

Je consomme bio mais j’ai des doutes sur mon régime alimentaire

Après avoir lu cet article, vous connaissez les bases de l’alimentation. La reconquête d’un mode de vie sain et d’un régime alimentaire correcte semble une tache difficile. Pas de solutions miracles. A un moment ou un autre de votre vie, il va falloir insister sur les fruits, les légumes, et le thé vert. Il est important que vous commenciez par estimer vos besoins nutritionnels. Pour cela, certains guides et classements vous permettent de comparer différentes méthodes et analyses de vos besoins.

Avec la montée des allergies et des maladies, il est en effet normal que vous trouviez qu’il faudra du changement dans vos choix alimentaires mais le plus dure est de commencer.

L’on estime par exemple que par rapport à la moyenne des Français, 30% de calories en moins, c’est 15 ans de vie supplémentaires*. Cette estimation est bien sûr à prendre avec des pincettes car la résistance de chaque métabolismes est définit par l’état de santé d’une personne et sa condition physique générale actuelle.

 

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com