Loading
guepe jardin

Que faire pour limiter les guêpes en été ?

Les guêpes sont considérées – par de nombreux amateurs de barbecues estivaux – comme un véritable fléau. Ces insectes, souvent classés dans la catégorie des nuisibles, viennent se repaître sur la table des restes des convives.

Gare à qui vient les perturber ! La guêpe est colérique et n’hésite à  jouer de son dart vis à vis de son assaillant d’une, voire de plusieurs piqûres douloureuses. Pourtant, ces animaux, comme tous les autres, ont leur place dans l’écosystème naturel. Essayons d’en savoir un peu plus.

La guêpe : cet animal incompris.

Les guêpes cumulent beaucoup de raisons de se faire détester par les humains. Peu sociables (avec les autres espèces), ces prédateurs naturels ont pourtant une vraie utilité dans nos jardins. Tordons le cou aux idées reçues avec ces quelques vérités sur cet animal imprévisible.

Limiter la population de nuisibles dans le jardin

La principale fonction d’une guêpe sera de limiter la propagation d’autres espèces invasives dans le jardin. Il peut s’agir de petits insectes comme la chenille, le puceron, les mouches, ou encore les araignées. Elle joue donc un rôle clé dans le jardin, celui de régulateur.

Les guêpes se nourrissent aussi de cadavres. Elles se délectent des fruits, ou de la viande des petits animaux morts. Les fruits tombés sont leurs mets de prédilections du fait de leurs grosses teneurs en sucre. Une guêpe aide donc à la décomposition rapide des fruits morts du jardin.

Pollinisation des arbres et des fleurs

Si on ne peut pas comparer la guêpe de l’abeille sur ce point là (ces dernières sont bien plus productives pour les apiculteurs), on ne peut pas non plus dire que la guêpe ne participe pas à l’effort de pollinisation des espaces verts. En effet, les guêpes se mobilisent pour ne polliniser que certaines espèces d’arbres comme le figuier.

Il s’agit principalement des mâles qui partent à la recherche du pollen des fleurs. La guêpe est une espèce complètement addict au sucre et fera tout son possible pour s’en procurer. Il en va bien souvent de la survie de sa progéniture (croissance des larves dans les nids). Ceci explique pourquoi une guêpe devient folle devant une table rempli d’aliments sucrés en été.

Elles sont sociables et territoriales

Contrairement aux idées reçues, les guêpes ne vivent pas seules. Ce sont au contraire des insectes sociaux, comme l’abeille ou la fourmi. Leur société est hiérarchisée et comporte un certain nombre de règles à respecter pour intégrer et survivre dans la colonie.

Les guêpes communes se regroupent dans des nids qu’elles fabriquent elles-mêmes. On les retrouve souvent, nichées dans les arbres ou dans les toitures des maisons.

Si vous rencontrez un nid de guêpes chez vous, il est très important de les laisser tranquilles et d’appeler un spécialiste sans tarder qui traitera le problème, précise cet expert de la désinfection de guêpes à Genève.

Vous risquez gros si vous provoquez un nid de guêpes. Elles n’hésitent pas à attaquer les intrus sans ménagement ; n’oubliez pas qu’elles peuvent vous piquer plusieurs fois.

Seules les femelles piquent

Il semble bien que la société des guêpes soit matriarcale. En effet, ce sont les femelles qui ont tous les pouvoirs et les privilèges. Déjà, on parle de reine qui est chargée de pondre un nombre incalculable d’œufs. Sans reine, le nid n’a plus d’existence et la communauté est vouée à disparaître.

D’autres part, ils sembleraient que seules les femelles guêpes sont en mesure de piquer leurs opposants, les mâles sont donc réduit à la fécondation et la recherche de pollen (sans dart !!)

A lire aussi : Gaël Roulleau : Du miel, des abeilles

Comment limiter la propagation des guêpes autour de la table de pique nique ?

Maintenant que nous en savons un peu plus sur ces animaux, voyons voir comment faire pour en limiter l’affluence pendant un pique nique.

  • utiliser des tupperwares : une bonne vieille méthode écolo et efficace. Les boîtes limitent les odeurs. L’absence d’odeur n’attire pas les guêpes
  • Ne Stockez rien sur la table : encore une fois, ce sont les odeurs qui attirent ces insectes.
  • Prévoir un répulsif naturel pour insecte : nu besoin d’utiliser des produits chimiques pour les éloigner ou les tuer. Un peu d’encens, du marc de café ou même quelques huiles essentielles feront largement l’affaire pour éloigner ces enquiquineuses.
les guepes du jardin
Comment limiter l’affluence des les guêpes du jardin

Conclusion 

J’espère que cet article vous aura permis d’appréhender ces insectes épatants sous un autre angle et qu’il vous aura permis de comprendre un peu mieux le monde des guêpes.

N’oubliez pas que les guêpes doivent être respectées, mais qu’elles peuvent s’avérer dangereuses, surtout les pour les personnes allergiques à leurs venins, aux plus jeunes et aux personnes âgées.

SOURCES 

Crédits image : Pixabay
je cite aussi cet article bien documenté sur le comportement des guêpes dans le jardin, car il m’a bien pendant la rédaction : https://www.gerri.fr/astuce-jardin/guepes/

xavier bio
Les derniers articles par xavier bio (tout voir)
WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com