Peut-on se former à distance à l’apiculture ?

Par Produits BIO

L’apiculture est née il y a 4500 ans en Egypte, dans la vallée du Nil. Puis elle s’est développée en de nombreuses régions du monde, autour de la Mer Méditerranée, au Moyen-Orient et jusqu’en Chine. La transmission des savoirs sur les abeilles s’est effectuée pendant des milliers d’années de maître à élève.

Les techniques traditionnelles ne changent alors pratiquement pas, d’un siècle à un autre et d’un pays à son voisin. Puis au XIXème siècle, des innovations vont bouleverser le monde de l’apiculture : apparition des ruches à cadres, invention de l’enfumoir, compréhension de la biologie des abeilles,…

Se former à distance à l’apiculture


Les techniques deviennent beaucoup plus complexes à mettre en œuvre. Et les apiculteurs doivent recevoir un enseignement pour être capable de développer leur activité apicole rentable. Les premiers ruchers écoles sont apparus en France pour répondre à ce besoin de formation. Avec beaucoup de succès, car ils sont d’actualité et la plupart des 60 000 apiculteurs français s’y sont formés. Mais l’apiculture connaît depuis quelques années une nouvelle révolution de l’apprentissage. Bien entendu c’est internet qui en est à l’origine.

Si l’apiculture est une pratique qui demande la maîtrise de gestes et d’apprendre “les mains dans les ruches” comme le disent les anciens, il est tout aussi important de recevoir un enseignement sur la science des abeilles. Comme le font les livres, internet permet de délivrer ce savoir, en y ajoutant l’interactivité qui manque aux pages et sans contrainte de distance. Mais peut-on réellement se former à distance à l’apiculture ?

 

Pourquoi faut-il comprendre l’abeille ?


l’abeille est un insecte incroyablement complexe et l’apiculteur doit bien la connaître s’il veut la domestiquer.


L’abeille mellifère – que les scientifiques nomment Apis mellifera – est un insecte qui vit en sociétés de plusieurs milliers d’individus. Chaque groupe est particulièrement bien organisé. Les tâches sont distribuées entre les individus de trois castes : ouvrières, faux-bourdons et reine. Car il est nécessaire de s’occuper des jeunes larves, de nettoyer les alvéoles des rayons de cire, d’emmagasiner le miel, de défendre la colonie contre les pilleurs et de récolter le nectar des fleurs sur un immense territoire.

Cette synchronisation des activités est pilotée par une horloge biologique, des interactions complexes entre les individus et par les stimulations de l’environnement extérieur. La colonie d’abeilles vit au rythme des saisons, mais est capable de réagir à l’imprévu. Elle essaime, elle stocke du miel, puis elle hiverne. Rien n’est le fruit du hasard, mais bien d’un unique objectif : la survie de l’espèce.

 

Que doit-on apprendre pour devenir apiculteur ?


Le monde des abeilles est passionnant, mais il est aussi complexe. L’apiculteur doit comprendre le fonctionnement d’une colonie de plusieurs milliers d’individus, s’il veut s’assurer une récolte de miel. L’apiculture est donc une pratique qui demande des connaissances et le sens de l’observation.

Pour devenir apiculteur, il faut tout d’abord connaître les règlements et les lois qui s’imposent dans son département ou sa ville. Il faut en effet respecter les distances de sécurité qui doivent séparer une ruche de la voie publique, des bâtiments collectifs et des propriétés voisines. Vous devez aussi enregistrer votre activité d’apiculteur sur le site du ministère de l’agriculture (https://agriculture.gouv.fr/la-declaration-de-ruches-du-1er-septembre-au-31-decembre), même si vous ne comptez pas vendre de miel.

Il faut aussi étudier les différentes pratiques, puis choisir un type de ruche et un mode d’apiculture qui convient à son projet personnel. Si vous souhaitez pratiquer l’apiculture bio, vous devrez vous former à des méthodes particulières. Travailler sur une ruche Dadant, une ruche Warré ou sur une ruche kényane sont des activités bien différentes. Vous vous en rendrez compte durant votre future formation.

De nos jours, les abeilles souffrent des attaques de parasites et de prédateurs. L’un d’eux est le varroa. C’est un petit acarien qui est capable de se multiplier et de tuer toutes les abeilles d’une ruche, si aucun traitement n’est effectué. Là encore une formation théorique est nécessaire pour bien réagir à ce problème. Un autre danger vient de l’usage des pesticides en agriculture conventionnelle. Vous devez connaître la flore de votre région et installer vos ruches dans un endroits riche en plantes mellifères, mais où les agriculteurs n’utilisent pas des insecticides dangereux.

 

Où peut-on apprendre l’apiculture ?


Il est possible d’apprendre avec internet de manière très efficace. Des forums et des sites spécialisés permettent de trouver des informations détaillées sur tous les aspects de la biologie d’Apis mellifera. Et il est aussi possible de suivre un parcours de formation à distance via internet.

Mais il faut bien entendu passer par la pratique en suivant un stage ou une formation dans l’un des ruchers écoles de votre région. Il en existe de nombreux en France et l’un d’eux est sans doute proche de chez vous. Le site suivant met à disposition la liste des ruchers écoles en France et dans d’autres pays francophones : https://apiculture.idlwt.com/formations-apiculture-en-france-belgique-suisse-canada/

 

Quelles sont les formations à distance en apiculture ?


Nous avons la chance de bénéficier de plusieurs formations de qualité en langue française. Et chacune trouve son public. Certaines se basent sur le texte et les images, d’autres sur les vidéos ou encore les conférences en direct et à distance.

La plus connue est un MOOC produit par l’école vétérinaire de Nantes et diffusé sur la plateforme FUN. Cette formation est gratuite, mais n’est pas toujours ouverte. Vous devez donc surveiller le calendrier pour pouvoir vous y inscrire.

L’une des plus anciennes formations apicoles en elearning est celle de Bernard Nicollet. Cet apiculteur professionnel est aussi un éleveur d’abeilles noires bien connu. Ses techniques sont tournées vers la pratique de l’apiculture naturelle.

Autre vétérant de l’apiculture et auteur de nombreux ouvrages de vulgarisation, Jean Riondet propose aussi une formation à l’apiculture de loisir. On y découvre les techniques pour multiplier les colonies et préparer au mieux l’hivernage.

Enfin, l’école en ligne IDLWT propose cinq cycles de visioconférences en direct sur l’apiculture et sur le monde des abeilles : biologie/écologie, santé des abeilles, élevage et sélection, santé des abeilles, et produits de la ruche. Ces visioconférences sont animées par des experts en leur domaine. Elles sont enregistrées et consultables pour ceux qui ne peuvent assister au direct. Une plateforme réservée aux participants permet d’accéder à des documents et à des forums. Il s’agit d’une formation tournée vers l’interactivité et la participation des apprenants.

 

Quel est l’équilibre à trouver entre présentiel et distance ?


Bien entendu, il ne serait pas raisonnable de se lancer en apiculture, après une unique formation en ligne. L’apprentissage des gestes et la conduite à tenir en présence de milliers d’abeilles doit se faire en présentiel, avec l’aide d’apiculteurs expérimentés. Car les abeilles sont des insectes imprévisibles et potentiellement dangereux si elles piquent par centaines. Vous devez savoir ouvrir et manipuler correctement et calmement une ruche. Et en cas d’agressivité de la colonie, pouvoir réagir correctement afin de garantir votre sécurité et la sûreté de votre voisinage.

Nous vous conseillons alors de débuter par une formation en ligne afin de valider votre projet. Car l’apiculture demande une réflexion préalable. On ne doit jamais se lancer sur un coup de tête ou un coup de cœur.

Puis si le monde des abeilles vous passionne toujours, vous pouvez poursuivre par un stage dans un rucher école. Vous intégrerez une formation pratique avec un bon bagage théorique. Et vous êtes assuré de progresser très rapidement ! Il ne vous restera plus qu’à acquérir deux ou trois ruches et autant de colonies d’abeilles.

Nous espérons que la lecture de cet article vous aura convaincu de vous inscrire dans l’une des meilleures formations en apiculture en ligne que l’on trouve en langue française. Nous vous souhaitons bon apprentissage et bonne continuation.

 

Plus d’informations

Deux bonnes raisons de privilégier une agriculture biologique

L’agriculture est une activité de grande importance. Sa contribution à l’alimentation fait qu’elle est perpétuellement au centre des débats. De même, elle a un impact…

La collecte de l’eau de pluie

La collecte de l’eau de pluie est une méthode qui empêche l’eau de pluie de s’écouler et qui évite ainsi qu’elle soit gaspillée. Qu’est-ce que…

Pourquoi suivre une formation en herboristerie et comment procéder ?

Il existe plusieurs plantes médicinales et aromatiques, possédant de nombreuses propriétés et vertus susceptibles de soigner certains maux. L’herboristerie consiste à étudier, cultiver et commercialiser…

Produits BIO